Dites NON à la pollution sonore

La pollution sonore est un problème qui nous concerne tous comme la pollution de l’air et de l’environnement dans lequel nous évoluons tous. Si la pollution de l’air et de l’environnement ont des impacts sur la terre, le monde en général et donc sur notre santé, il ne faut pas non plus minimiser l’impact des bruits sur notre santé. En effet, on perd des années de vie seulement à cause du bruit. J’ai donc décidé de parler de ce sujet aujourd’hui, estimant que c’est un point important à aborder.

La pollution sonore

Je voudrais préciser quelque chose avant tout, la pollution sonore concerne surtout les bruits provoqués par l’activité humaine et qui nuisent à son confort, à sa qualité de vie, mais aussi à sa santé. Je parle donc des bruits de chantiers qui sont les plus fréquents, mais aussi les bruits des appareils comme les avions qui produisent un bruit sourd très dangereux, mais bien d’autres encore.

Le problème, c’est que nous avons aujourd’hui appris à vivre avec ce genre de bruit alors que ce n’est réellement pas bon pour la santé. Certains ouvriers de chantiers ne mettent même plus des bouches à oreilles alors que c’est indispensable pour rester en bonne santé et garder une bonne acuité auditive.

On vit moins longtemps à cause du bruit

Je sais que nous ne nous en rendons pas compte réellement, mais la pollution sonore est réellement néfaste pour la santé. Non seulement elle affecte notre perception du bruit, notre acuité auditive, mais cela va encore plus loin.

Des études ont en effet montré qu’il existe une relation entre la diminution de l’espérance de vie et la pollution sonore. Selon l’ORS ou Observatoire régional de santé (ORS) et Bruitparif, des millions de gens perdraient plus de 7 mois d’espérance de vie à cause du bruit. Ceux qui vivent à proximité des aéroports perdraient dans les 18 mois.

La raison en est assez simple selon eux : le bruit cause le stress, le manque de sommeil, mais aussi des maladies cardiovasculaires. Il est donc très important de faire attention et de réduire au maximum l’exposition à la pollution sonore.

This article has 1 comments

  1. Michaël Pelletier Répondre

    Les vrais coupables de ces trucs de pollution sonore sont les trafics routiers, ferroviaire et aérien. Malheureusement, nous les humains avons creusé notre propre tombe….car tout vient de nous et de notre super intelligence.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *