Mon expérience vegan : je valide ou pas ?

Le veganisme est considéré par beaucoup comme une sorte de secte et parfois, on se dit que c’est un peu vrai quand on se rend compte à quel point il y a beaucoup d’extrémistes dans ce mouvement qui se veut tout simplement protecteurs des animaux cependant. La plupart d’entre vous ne savent sans doute pas ce que le veganisme signifie pensant que c’est tout simplement un mode d’alimentation. En faite, c’est bien plus que cela, c’est un mode de vie tout entière que vous décidez de prendre quand vous choisissez de devenir vegan.

J’ai été vegan à un moment donné, mais j’ai décidé de reprendre une alimentation que l’on qualifierait de « normale » à cause de différents problèmes de santé que j’ai rencontrés en cours de route. Vous voulez emprunter ce chemin ? C’est tout à fait votre droit. Moi aujourd’hui, je voulais surtout vous proposer d’en discuter avec moi dans le cadre de cet article. Qu’est-ce qu’il faut retenir du veganisme ?

Qu’est-ce que cela représente d’être vegan ?

Pour ma part, j’ai décidé de devenir vegan sur un coup de tête. Je voulais être en bonne santé, je voulais avec un corps sain et j’avais une copine qui était elle aussi vegan qui ne cessait de me vendre les mérites de ce mode de vie. Je précise tout de suite, c’est tout un mode de vie que le végétalisme intégral. Beaucoup d’entre vous pensent que devenir vegan se limite tout simplement à une alimentation végétarienne, végétalienne et donc sans aucun composant animal, mais ce n’est pourtant pas le cas.

Qu’est ce que cela signifie pour autant que d’être vegans ? Certes, c’est bien vrai qu’un vegan est celui qui écarte de son alimentation tout ce qui peut être d’origine animale et pas que la viande seulement. Le fromage, le lait et toute sorte de produits dérivés sont écartés complètement de l’alimentation. Mais ce n’est pas encore tout cependant.

En effet, en plus de ne rien manger de ce qui pourrait bien venir des animaux, les vegans adoptent également un mode de vie respectueux des animaux et donc gardent le principe de ne plus rien toucher de ce qui pourrait provenir des animaux et de l’exploitation de ces derniers, c’est le fondement de ce mouvement.

Pour les vegans, les animaux sont des êtres vivants qu’il faut respecter et que nous ne devrions plus exploiter pour nos caprices. Le véganisme ou végétalisme intégral signifie ainsi en bref que tout ce qui touche aux animaux, on écarte de nos vies, que ce soit au niveau de l’alimentation, des  vêtements et de tous les produits dont vous faites usages.

Devenir vegan en quoi cela consiste dans la pratique ?

En quoi cela consiste réellement que de devenir vegan ? En faite, il y a trois étapes fondamentales selon moi, tout commence par la prise de conscience, ce moment où vous vous rendez compte que vous ne supportez plus le fait que des animaux soient maltraités de la sorte pour qu’un bout de steak arrive sur votre assiette et l’engrenage se met en marche. Le changement de l’alimentation est la première étape.

Vous devenez donc végétarien, vous ne mangez plus rien de tout ce qui pourrait provenir des animaux, c’est fini. Dans le frigo, il n’y a plus que des fruits et des légumes mais aussi du tofu pour vous permettre de bénéficier quand même de tous les nutriments dont vous aurez quand même besoin.  Dans un premier temps, on galère un peu.

vegan-1343429_1280

Ce qui est aussi difficile c’est de trouver de nouvelles recettes et aussi de se mettre à la cuisine. Quand on devient végan , on est obligé de cuisiner à la maison dans les premiers temps, car les restaurants pour vegan pas encore jusque-là. Je ne pouvais pas non plus manger avec mes amis quand on sortait, mais au fond cela ne me dérangeait pas, car j’avais mes principes.

La deuxième étape consiste à changer les vêtements. Il faut se débarrasser de tout ce qui peut provenir des animaux dans votre garde-robe : blouson en cuire si c’est du vrai, les vêtements en soie et en laine aussi. Troisième étape, ce sont les accessoires et les produits que vous allez devoir éliminer. Encore une fois, tout ce qui peut provenir de l’exploitation des animaux.

A quoi s’attendre quand on devient vegan ?

Franchement, les débutants vegan espèrent toujours cette décision sera bien accueilli par les autres et pourtant, ce n’est pas toujours le cas. Beaucoup de gens ne comprennent pas le principe du véganisme, d’autres ont connu des personnes qui ont eu une expérience plutôt délicate du veganisme, comme une hospitalisation à cause de carences importantes par exemple. Cela rend les choses assez compliquées dans tous les cas et les tensions ne sont pas rares.

Il y a des gens qui ne se rendent pas compte de ce qui arrive réellement aux animaux ou bien qui est tout simplement indifférent, prétextant la chaîne alimentaire qu’il faut respecter. Chacun ses principes, vous ne pouvez pas forcer les gens à avoir la même vision des choses que vous, vous allez devenir le grand incompris.

Le souci c’est que les gens n’ont toujours pas une bonne vision de ce qu’est le veganisme de nos jours, ils ne comprennent tout simplement pas et jugent sur les apparences sur ce qu’ils entendent ou voient dans certains cas. Vous allez vous sentir bien seul dans les premiers temps, mais cela ne dure pas longtemps.

En effet, vous pouvez tout à fait vous rendre sur les forums ou encore les communautés qui vegan qui se feront un plaisir de vous écouter, de vous parler et de partager leur expérience. Vous pourrez aussi demander de l’aide et des avis si jamais vous en avez besoin.  C’est essentiel de se faire soutenir dans ses débuts en tant que vegan, aussi n’hésitez surtout pas à rechercher votre communauté.

Mes conseils pour débuter

Je vous conseille de procéder par étape pour devenir vegan,  le changement doit se faire lentement mais surement. Je vous conseille aussi avoir beaucoup de volonté car vous allez sans aucun doute vous heurter à des personnes qui ne sont pas du même avis que vous et qui vont essaye de vous faire revenir à la raison.

Une chose que vous devez absolument faire également c’est de vous documenter un minimum sur le sujet. En apprendre plus sur le véganisme va vous permettre de répondre aux autres et d’avoir de bons arguments pour défendre vos convictions. Lisez autant que vous le pouvez, posez des questions et faites en sorte d’en savoir le plus possible sur ce que cela représente réellement.

S’il y a une chose que vous ne devez pas faire en décidant de devenir vegan, c’est de vous astreindre à vos habitudes alimentaires de toujours et en vous contentant d’enlever tout simplement tout ce qui est d’origine animale. Vous allez manger de moins en moins et vous aurez plus de carence et de manque de cette manière. Solution, mangée à votre faim à chaque repas.

Enfin, ne soyez pas trop dure avec vous, mais aussi avec les autres. La prise de conscience est parfois assez brutale pour certaines personnes, et il arrive que l’on se mette à en vouloir à tout le monde et à soi-même de ne pas avoir réagi un peu plus tôt que ça.  Vous devez cependant vous souvenir que tout le monde n’est pas obligé de voir les mêmes choses que vous, de croire les mêmes choses que vous également. Vous devez laisser le monde tourne et continuer votre révolution à vous.

Ce que j’ai pensé de cette période vegan

Mon expérience vegan n’a pas été des plus heureuse je dois bien l’avouer et pourtant j’étais tellement à fond dans ce mouvement. Je vous assure que je n’ai rien contre, cela me rend juste un peu perplexe quand j’y pense.

On devient vegan par hasard puis par conviction, on essaie de comprendre les principes du mouvement, ce qui les pousse à protéger les animaux de la barbarie des hommes et pourtant cela n’est pas suffisant. La nature nous rattrape un jour ou l’autre. Le corps humain est ce qu’il a, il a ses besoins et pour ma part, j’ai décidé de prioriser ma vie et ma santé avant celle des animaux.

medical-563427_1280

Dans les premiers mois en tant que vegan, j’ai perçu un réel changement dans ma vie, notamment sur mon alimentation devenue saine tout d’un coup. Je ne me nourrissais plus que de fruits et de légumes. Mais le corps ne peut se suffire de ça indéfiniment, dans mon cas surtout. Aussi, j’ai repris une alimentation normale, qui inclut donc de la viande et des produits dérivés en tout genre, sans en abuser pour autant.

This article has 1 comments

  1. Yann Répondre

    Je suis vegan depuis trois ans, je n’ai aucun problème de santé et j’encourage réellement ceux qui veulent se lancer dans ce mouvement dans cette cause, car c’est une noble cause.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *